skip to Main Content
Menu

La psychanalyse est mode de traitement psychologique qui découle du constat que les individus sont souvent inconscients de bien des facteurs déterminant leurs émotions et comportements. Ces facteurs inconscients peuvent être la cause d’une grande détresse ou de souffrance, que l’on reconnait parfois dans certains symptômes et à d’autres moments dans certains traits conflictuels de la personnalité, dans les difficultés au travail, dans les relations intimes ou encore dans les troubles d’humeur et de l’estime de soi.

En tant que méthode de traitement, la psychanalyse se base sur des concepts liés aux processus mentaux inconscients que Sigmund Freud a d »abord développés et qu’un grand nombre d’autres psychanalystes expérimentés ont enrichis par la suite.

Le traitement psychanalytique peut révéler comment ces facteurs inconscients influencent les relations personnelles et les types de comportement, peuvent repérer leurs origines historiques, dévoiler de quelle manière ils se sont développés dans le temps et ainsi aider l’individu à mieux faire face aux réalités de la vie.

Pendant le traitement psychanalytique, la relation qui se développe avec l’analyste comprendra des aspects significatifs provenant du « monde intérieur » de l’analysé et qui deviendront accessibles à l’expérience et l’exploration à la fois par l’analysé et l’analysant. Il sera ainsi possible de comprendre plus profondément ces aspects et de faire un travail résultant en des changements souhaitables et significatifs.

Il n’est pas nécessaire de ressentir le besoin d’un « traitement » pour trouver dans la psychanalyse un bienfait par l’exploration de son propre « monde intérieur » et ainsi de découvrir de nouvelles manières de composer avec monde qui nous entoure. Le désir de « mieux se connaitre » et – peut-être – de mieux fonctionner dans ce monde peut être une motivation suffisante pour s’engager dans une exploration psychanalytique avec un psychanalyste qualifié.

Le type de traitement psychanalytique le plus intensif est la psychanalyse elle-même. Des « séances » régulières de 45 à 50 minutes (cela dépend du pays) sont à prévoir entre trois à cinq fois chaque semaine pendant plusieurs années (la fréquence est différente selon les cultures psychanalytiques différentes).

De manière générale, mais non obligatoire, la psychothérapie psychanalytique implique moins de séances par semaine. Certains patients débutent par une séance par semaine, en viennent à ressentir le besoin de séances plus fréquentes.

Le processus psychanalytique implique un engagement profond aussi bien par le patient que l’analyste et peut impliquer l’engagement à payer même les séances manquées, le cas échéant.

Le modèle psychanalyse s’applique également à des thérapies psychanalytique individuelles, familiales ou même groupales.

Back To Top